SOLDIVE, c’est plus de 55 ans d’histoire à raconter!

La grande aventure démarre en 1963, suite à un hiver rigoureux qui gela les céréales d’hiver, Pierre Fuzeau, agriculteur dans les Deuqux-Sèvres accompagné de son frère Marcel, décidèrent dans un souci de diversification de leurs cultures de se lancer dans la production de melons. Le melon Soleil de la Dive est né!

 

10 ans plus tard, les terrains cultivables s’étendent et Pierre décide de faire construire une station de conditionnement à Brie (Thouars-79).

En 1980, la société Pierre Fuzeau devient la SCA Soldive cogérée par Pierre et son fils Patrick Fuzeau. Les surfaces se développent encore avec le domaine des Brandes à Semussac en Charente-Maritime et l’entreprise pense alors à diversifier les zones de production pour allonger le calendrier d’approvisionnement en s’installant également hors de l’hexagone.

 

En s’installant sur la côte est de l’Espagne près d’Alicante en 1988,  SOLDIVE est désormais capable d’offrir son produit leader, le MELON CHARENTAIS, plus tôt sur le marché Français, et ainsi répondre à une demande en croissance en allongeant sa période d’approvisionnement.

Trois ans plus tard, dans cette même région, Soldive effectue ses premiers essaies de culture de salades. Le succès fut tel que Soldive Espagne s’est convertie en un des principaux fournisseurs européens de salades spécialisé dans la quatrième gamme.

 

A noter que 1992 est une année faste : Soldive devient la première et seule entreprise française à produire et commercialiser du melon Label Rouge. Cette même année, Soldive Maroc est créé avec une station de conditionnement à Marrakech et une centaine d’hectares de melon en production.

En 1994, un nouveau site de production est ouvert à Marsillargues, près de Montpellier dans l’Hérault.

En 2006, Soldive devient plus présent en Afrique en s’installant au Sénégal, à St Louis et se diversifie au Maroc avec la création de Soldive Asni avec la plantation d’un verger de cerises, pommes, poires, prunes et abricots.

En 2016, Soldive ouvre son capital au géant de la pomme Les Vergers du Sud dirigé par Didier Miollan. Cette association offre de nouvelles perspectives d’évolution car les deux sociétés partagent les mêmes valeurs. Ensemble, elles forment désormais un groupe d’envergure internationale dans la production fruitière française.